×
google news

Déraillement de Brétigny : la thèse de l’incident matériel serait privilégiée

48 heures après le déraillement du train Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge, dans l’Essonne, on en sait un peu plus sur l’origine de cet accident ayant causé la mort de six personnes.

sncf 150x150Alors que la circulation reste interrompue pour dégager les décombres et permettre de poursuivre l’enquête, la Société nationale des chemins de fer français a donné son sentiment sur la cause de ce déraillement.

Pour Pierre Izard, le directeur général des infrastructures de la SNCF, c’est le détachement d’une éclisse, une pièce reliant deux rails, qui serait à l’origine du drame : « Elle est venue se loger au centre de l’aiguillage et, à cet endroit, elle a empêché le passage normal des roues du train et aurait provoqué le déraillement. »

Interrogé lui aussi, le président de la SNCF Guillaume Pepy a confirmé l’hypothèse d’une défaillance d’aiguillage.

Samedi, un train Intercités reliant Paris à Limoges a déraillé à Brétigny-sur-Orge, une gare où la locomotive ne devait pas marquer d’arrêt. Deux jours plus tard, le bilan humain est de 6 morts et 62 personnes blessées, dont 14 sont actuellement encore hospitalisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media