×

Les urgences vont fermer leurs portes à l’Hôtel-Dieu

Partager sur Facebook

Fondé au VIIe siècle, l’Hôtel-Dieu, le plus ancien hôpital de Paris, va connaître un profond bouleversement, avec l’annonce de la fermeture de ses urgences.

Hôpital, medecins

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Jean-Marie Le Guen, député PS mais aussi président de l’AP-HP, Assistance publique-Hôpitaux de Paris, a annoncé très clairement que les urgences de l’Hôtel-Dieu sont amenées à disparaître. « Les urgences vont fermer, mais il restera un centre d’accès aux soins en urgence ouvert 24/24 à tous les cas non graves, a-t-il indiqué. Faute de pouvoir financer des travaux de mise aux normes au coût exorbitant, le très vieil Hôtel-Dieu ne pouvait plus fonctionner. A la place, nous allons créer un hôpital de santé publique où l’on ne dormira pas, l’hôpital du XXIe siècle. »

Pourtant, la direction du célèbre établissement n’a pas souhaité confirmer cette information, même si elle semble se préparer à cette éventualité. Pour Sophie Albert, directrice de projet de l’Hôtel-Dieu, « la décision définitive ne peut pas être prise par la direction tant que le processus de consultation des instances internes et des partenaires externes n’est pas achevé. » Si rien n’est encore officiel, certains n’ont pas attendu longtemps pour réagir sur la question, comme le Dr. Patrick Pelloux, à la tête des médecins urgentistes de France, passablement agacé : « Comment faire la différence entre une vraie urgence et une fausse ? »


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Leggi anche