×

Vache folle : les farines animales de nouveau autorisée par Bruxelles

Partager sur Facebook

Interdites depuis 1997 après la crise de la vache folle, les farines animales seront de retour à partir de juin 2013 pour l’alimentation des poissons d’élevages. Pour le porc et les volailles à partir de 2014.

Un vache atteinte de la maladie ESB

« Le risque de transmission d’ESB (encéphalopathie spongiforme bovine ou « maladie de la vache folle ») entre animaux non-ruminants est négligeable, pour autant qu’il n’y ait pas de recyclage entre les espèces (cannibalisme) », affirme Bruxelles.

D’après les experts de différents Etats membres de l’UE, il n’y aurait donc aucun danger à nourrir les animaux et les poissons avec des farines animales tant qu’il n’y aurait pas de cannibalisme. Ainsi, de la farine animale provenant de bovins donnée à de la volaille ne constituerait pas un risque de développement de maladie de type ESB. Les « experts » ne précisent toutefois pas que les bovins sont des herbivores…

Pour le moment autorisée uniquement pour l’aquaculture, cette mesure « améliorera la durabilité à long terme du secteur de l’aquaculture, car ces protéines animales transformées pourraient être un substitut précieux aux farines de poissons, qui sont une ressource rare ».

Les farines animales avaient été interdites en 1997 dans l’alimentation des bovins suite au scandale de la maladie de la « vache folle ». L’interdiction avait été ensuite étendue à tous les animaux de consommation à partir de 2001.

En plein scandale de l’affaire de la viande de cheval, la levée de l’interdiction des farines animales risque de faire parler d’elle…


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche