×
google news

La fin du Minitel

Une page de l'histoire va se tourner avec la déconnexion du réseau le 30 juin prochain par France Telecom.

Une page de l’histoire va se tourner avec la déconnexion du réseau le 30 juin prochain par France Telecom.
Fraîchement débarqué dans nos foyers il y a près de 30 ans, le Minitel sera définitivement abandonné au 30 juin après avoir connu des années de gloire pendant les années 80 et 90.

Il y aurait toujours en France environ 700 000 Minitel dans les foyers et près de 420 000 utilisateurs actifs. Les terminaux seront ainsi récupérés par le réseau France Telecom pour ensuite être envoyés à l’entreprise Envie 2E, société implantée près de Toulouse, à des fins de recyclage.

Le Minitel a souvent été l’objet de critiques pour avoir fortement ralenti le développement d’Internet en France. Mais Hélène Viot-Poirier, directrice des portails chez Orange France, relativise cela en expliquant que « le Minitel a permis l’émergence de nouveaux entrepreneurs en France, en les confrontant à la prise de risque. Ces acteurs-là étaient présents pour la première génération des start-ups et ont permis leur essor« , faisant directement référence à des acteurs majeurs de l’Internet français comme Xavier Niel qui a débuté avec les messageries coquines sur le Minitel.

Le Minitel rapportait encore à la fin des années 90 près d’un milliard d’euro par an, mais seulement 100 000 euros à l’été 2011.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media