×
google news

Départ des dirigeants d’Ikea France soupçonnés de surveillance illégale

Selon un communiqué de l'entreprise, " Un ancien directeur général de Ikea France, une ancienne directrice des ressources humaines, un ancien directeur financier et l'actuel directeur gestion du risque de Ikea France vont quitter leurs fonctions et le groupe Ikea ".

Selon un communiqué de l’entreprise,  » Un ancien directeur général de Ikea France, une ancienne directrice des ressources humaines, un ancien directeur financier et l’actuel directeur gestion du risque de Ikea France vont quitter leurs fonctions et le groupe Ikea « .

L’affaire remonte à février, quand le Canard Enchaîné, accusait des responsables de la filiale française d’avoir effectué une surveillance illégale, des salariés et des clients du groupe Suédois.

Les informations recueillies concerneraient, les antécédents judiciaires et les compte en banque de ces derniers.

Ikea France avait immédiatement réagi, dénonçant des « comportements contraires à l’éthique » et avait commandé une enquête interne.

Si les noms des dirigeants écartés n’ont pas été clairement exposés, trois cadres avaient déjà fait l’objet de sanctions de la part de l’entreprise dans cette affaire, l’ancien directeur général Jean-Louis Baillot, une ancienne directrice des ressources humaines Claire Hery et le responsable de la gestion des risques Jean-François Paris.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media