×
google news

Vanneste : Qu’ils aillent se faire foutre !

Le bureau de l'Union pour un Mouvement Populaire (UMP) a pris la décision ce mercredi d'investir dans le département Nord, aux élections législatives de juin prochain, un autre candidat que Christian Vanneste, après qu'il ait tenu des propos homophobes.

Le bureau de l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP) a pris la décision ce mercredi d’investir dans le département Nord, aux élections législatives de juin prochain, un autre candidat que Christian Vanneste, après qu’il ait tenu des propos homophobes.
Mais les dirigeants du parti ont aussi déclaré que Mr Vanneste avait décidé de lui-même de partir de l’Union pour un Mouvement Populaire (UMP). « Il nous a informés qu’il renonçait à son investiture et il nous a donné sa parole d’homme qu’il allait quitter la politique », a annoncé lors de cette réunion Jean-François Copé. Sauf qu’il semblerait que Christian Vanneste ne soit pas au courant.

Lors d’un entretien au JDD.fr, le député apprend la nouvelle. Et la dément formellement : « Cette décision m’appartient, ils n’ont pas à parler pour moi. Elle viendra quand j’aurai l’intention de la donner. Je ne supporte pas que ces gens qui n’ont même pas pris contact avec moi osent transmettre des informations qui m’appartiennent et qui ne leur appartiennent pas ». Très remonté, Christian Vanneste estime que « ce parti fonctionne vraiment de façon totalitaire, ça devient de plus en plus irrespirable! C’est incroyable! Ces gens n’ont pas daigné avoir de contacts avec moi depuis une semaine. Ils ont réagi en ne comprenant même pas ce que je disais, en attaquant ce qui est une vérité historique sans même en discuter », ajoute-t-il, ne regrettant en rien ses propos de la semaine passée.

« Et maintenant il annonce ma démission? Qu’ils aillent se faire foutre! Il y en a marre à la fin! »

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media