×
google news

DRCI : Guéant dément en bloc

Le ministre de l'Intérieur a contesté le fait que la DRCI soit un instrument au service du pouvoir politique.

Le ministre de l’Intérieur a contesté le fait que la DRCI soit un instrument au service du pouvoir politique.
Après la sortie du livre « L’espion du président » des journalistes Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé, qui accuse la DRCI et son patron Bernard Squarcini d’être instrumentalisé par le pouvoir dans le but d’espionner des personnalités politiques, Claude Guéant a formellement démenti ce matin sur France Inter.

« Je démens que la DCRI soit un instrument politique au service du pouvoir » a ainsi déclaré le ministre avant d’ajouter que tout cela était « absolument faux » et que « la DCRI n’écoute pas de personnalités politiques« . S’appuyant sur des sources sûres, le livre dresse un tableau bien sombre de cette cellule d’espionnage créé par Nicolas Sarkozy en juillet 2008.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com