×
google news

DSK : le gouvernement monte au front

Suite aux déclarations de Dominique Strauss-Khan concernant le plan de sauvetage de l'Europe lors d'un sommet économique chinois, la ministre du Budget, Valérie Pécresse a réagi.

Suite aux déclarations de Dominique Strauss-Khan concernant le plan de sauvetage de l’Europe lors d’un sommet économique chinois, la ministre du Budget, Valérie Pécresse a réagi.
DSK avait notamment qualifié la zone euro comme étant un « radeau sur le point de sombrer« .

Malgré de nombreux efforts réalisés ces derniers mois, « nous voyons les pays européens passer d’un plan de sauvetage à un autre, d’un sommet de la dernière chance à un autre, toujours sans admettre les pertes, toujours sans permettre une reprise de la croissance et toujours en échouant à restaurer la confiance » a-t-il ajouté.

Aussi, Valérie Pécresse a jugé que les propos de DSK étaient « très malvenus » et que cela était du à son « amertume » de ne plus être présent sur la scène politique française. La ministre du Budget a ajouté d’autre part que si DSK était toujours à la tête du FMI il aurait agit « avec Mme Merkel et Nicolas Sarkozy dans le sens de la consolidation de la zone euro ».

Roselyne Bachelot est aussi montée au front pour défendre les accords passés entre Mr Sarkozy et Mme Merkel, demandant a DSK de s’abstenir de faire des commentaires, cela étant « le meilleur service qu’il puisse rendre à la France« .

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media