×
google news

Comment rédiger un mail anonyme ?

Les méthodes simples L’alias Il est possible de masquer son adresse e-mail en créant un alias si le serveur de mail le permet.
Il s’agit de relier une adresse mail alternative à la même boîte mail.
Par exemple : si votre adresse mail est [email protected]

fr, vous pouvez créer l’alias machin.

[email protected]
fr.
Votre boîte mail vous permet alors d’écrire en utilisant indifféremment les deux noms et les messages adressés à l’alias arrivent dans la même boîte de réception.
Une autre adresse e-mail On peut s’ouvrir une autre adresse de courrier électronique (de nombreux sites proposent des comptes gratuits), mais il faut alors gérer deux boîtes mails.

Les remailers Face à Big Brother, certains défenseurs de l’anonymat et de la vie privée ont développé des services de remailing (ou remailers).
Le principe est simple : on rédige un mail à destination du service de remailing en indiquant dans ce message l’adresse du destinataire final.
Le remailer va supprimer dans l’en-tête du message tous les champs qui permettent l’identification et renvoyer le message au destinataire.

Pour la mise en œuvre c’est plus délicat, car pour assurer un bon anonymat, il est préférable de passer successivement par plusieurs remailers.
S’il est possible de rédiger le mail soi-même selon les règles précises du système utilisé pour une sécurité optimale, il existe aussi des interfaces web pour une utilisation simplifiée.
Des services de remailing payants commencent à apparaître, mais ils sont à éviter car outre le fait qu’il en existe de nombreux gratuits, le fait qu’ils soient payants suppose que l’on peut vous identifier pour la transaction, et que donc l’anonymat n’est pas parfait ! Mon avis Je précise pour les néophytes qu’il ne faut pas confondre un e-mail dont l’expéditeur cherche l’anonymat et envoyer un mailing dont on souhaite ne pas divulguer la liste d’adresses.
Pour cela, il faut mettre les destinataires en copie cachée (CCI ou Carbon Copy Invisible) afin que ces adresses restent confidentielles.
Je tiens à rappeler que  » le fait de prendre le nom d’un tiers, [a été opéré] dans des circonstances qui ont déterminé ou auraient pu déterminer contre celui-ci des poursuites pénales  » (article 434-23 du Code Pénal) est puni de 5 ans d’emprisonnement et de 75.
000 euros d’amende » !

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Les cartes Pokémon vendues au compte-gouttes en 2021
Culture

La marque Pokémon a augmenté ses ventes en 2021

9 février 2022
The Pokémon Company se félicite de ses ventes de cartes Pokémon sur l’année 2021. Vingt-cinq ans après sa naissance, le jeu reste le plus vendu en Europe. 2021 : Gros…
Contentsads.com