×
google news

Biographie et oeuvres les plus célèbres d'Ary Scheffer

Biographie Né le 10 février 1795 à Dordrecht une ville-île hollandaise, il mourut le 15 juin 1885 à Argenteuil, à l’âge de 90 ans.
Né d’un père peintre, Ary s’installe à Paris à la mort de celui-ci en 1811.
Sa mère le place dans l’atelier du peintre Pierre Narcisse Guérin.

Il quitte cet atelier quelques années plus tard, au moment où la vague romantique commence à déferler sur la peinture.

Mais Scheffer n’est pas un romantique comme les autres, il ne se revendique pas de la même veine que Delacroix ou Sigalon.
Il crée son propre style romantique, qui sera taxé de « froidement classique ».
Scheffer a également été un grand portraitiste.
On lui doit des portraits de compositeurs tels que Chopin et Liszt, du poète de Lamartine ou encore de la reine Marie-Amélie.
Fortement associé à la famille royale, la fin de sa vie fut plus sombre.
Avec l’avènement de la seconde république en 1848, Scheffer retombe dans la pauvreté.
Il continuera à peindre dans son petit studio des toiles qui ne seront exposées qu’après sa mort.
Décédé en 1885 à Argenteuil, il est enterré au cimetière de Montmartre.

Ses oeuvres principales Les années 10 et 20 Ses premières toiles représentent des scènes issues de la littérature, il peint en s’inspirant notamment de Goethe ou encore de Dante.
C’est grâce à sa toile « Les bourgeois de Calais », réalisé en 1819, que Scheffer obtient la protection du duc d’Orléa, puis du roi Louis-Philippe.
Les années 30 et 40 À partir des années 30, Scheffer se tourne vers des sujets plus religieux.
Il va peindre une série de tableau portant le mot « Christ » ou « Christus  » dans leur titre, comme par exemple le « Christ portant sa croix » que l’on peut voir en l’église Saint-Roch à Paris.
Les oeuvres de la fin de sa vie Parmi l’exposition posthume qui lui a été consacrée, ont été présentés deux tableaux que Scheffer a laissés inachevés : « Douleurs de la Terre » et « Ange qui annonce la Résurrection ».
Ces deux tableaux montrent l’attachement que Scheffer a gardé jusqu’à la fin de sa vie pour les sujets religieux.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media