×
google news

Johnson & Johnson : le régulateur européen évalue l’efficacité d’un rappel

Si l’EMA donne son feu vert, ce vaccin qui, à ses débuts, présentait l’avantage d’être administré en une seule dose aura donc désormais droit à son rappel comme tous les autres sérums.

Johnson & Johnson
Vaccin Johnson & Johnson

Le rappel du vaccin Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu’une dose unique dans certains pays, est déjà recommandé en France par la Haute Autorité de Santé.

Johnson & Johnson : une évaluation de l’efficacité d’un rappel

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé ce lundi 22 novembre 2021, qu’elle était en train d’évaluer une demande du laboratoire Johnson & Johnson. Elle porte sur l’injection d’une dose de rappel avec le vaccin qu’il a conçu contre le Covid-19 aux personnes âgées d’au moins 18 ans dans l’UE.

Si l’EMA donne son feu vert, ce vaccin qui, à ses débuts, présentait l’avantage d’être administré en une seule dose aura donc désormais droit à son rappel comme tous les autres sérums.

Résultat « dans les prochaines semaines »

L’EMA a au total approuvé le recours à quatre vaccins: ceux de Pfizer et de Moderna, qui reposent sur la technologie de l’ARN messager, et ceux d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson, qui reposent sur la technologie du vecteur viral.

« Le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA va procéder à une évaluation accélérée des données soumises par la société qui commercialise le vaccin », a déclaré le régulateur européen, ajoutant qu’un résultat était « attendu dans les prochaines semaines ».

Le vaccin de Johnson & Johnson a été conçu comme un vaccin unidose

Si on a d’abord pensé qu’une dose du Janssen équivalait à deux doses de ses concurrents, les autorités de Santé françaises ont très vite été confrontées à un « manque de donnée disponible permettant de confirmer l’efficacité à long terme du schéma de vaccination à une dose » de ce vaccin contre le variant Delta.

Le vaccin de Johnson & Johnson a été conçu au départ comme un vaccin unidose. Mais les autorités de Santé françaises ont donc décidé de recommander l’administration d’une deuxième dose du sérum de l’entreprise pharmaceutique américaine.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media