×

Révolution Cubaine : causes, événements et résumé de l’histoire

La Révolution Cubaine a bouleversé les équilibres politiques et sociaux d'un pays entier : le résumé des ses événements.

révolution cubaine
révolution cubaine

La Révolution Cubaine fut une révolution armée visant à renverser la dictature cubaine de Fulgencio Batista. La révolution fut conçue et organisée par le Mouvement du 26 Juillet (en abrégé M 26-7), dirigé par Fidel Castro.

La Révolution Cubaine : le résumé

La première etape de la Révolution Cubaine a été l’assaut contre la caserne de Moncada, qui a eu lieu le 26 Juillet 1953, alors que l’apogée de la révolution coincide avec la fuite du dictateur Fulgencio Batista le 1er Janvier 1959. Batista était arrivé au pouvoir en Mars 1952 grâce à un coup d’état. Son arrivée au pouvoir annula les élection futures. Cette situation perturba un très jeune Fidel Castro qui lui porta plainte.

Après que la plainte de Fidel Castro fut refusée, il organisa une attaque contre la caserne de Moncada. Cette action visait à réquisitionner des armes pour les donner ensuite à ses guérilleros. L’assaut fut mal organisé et résolu contre Castro, qui vit beaucoup de ses hommes périr sur le terrain, mais on réussit à sauver de l’exécution les frères Fidel et Raúl Castro. Grâce à une amnistie fortuite, les frères Castro, ainsi que les hommes encore emprisonnés, furent libérés après seulement deux ans. En quittant la prison, Fidel Castro se retira en exil volontaire au Mexique ; ici il rencontra Che Guevara, qui rejoignit le mouvement presque immédiatement. Pendant son exil Fidel chercha des hommes et des financiers. Après les avoir trouvé, il s’embarqua avec 85 autres hommes dans un bateau nommé Granma. Toutefois, le mauvais temps et la trahison d’un fermier local réduisant de moitié le groupe.

Les événements suivants

En 1957, les hommes du M26-7 s’installèrent dans la Sierra Maestra et prirent des mesures pour renforcer leurs lignes en enrôlant des volontaires de la région ; s’armer ( à cet égard, ils attaquèrent une caserne à La Plata ) ; enfin, créer des relations avec les citoyens locaux pour avoir une meilleure efficacité d’action. La propagande de Batista se moquait des actions révolutionnaires pour les contrecarrer ; il arriva même au point de faire proclamer a Fidel sa propre mort. Au contraire, Fidel, grâce à un journaliste américain, tint une réunion politique dans laquelle il exhorta les autres régions à la révolution.

Pendant ce temps, la guérilla se poursuit ; il y eurent de plus en plus d’incursions révolutionnaires dans le régime. Fidel Castro poursuivit sa lutte au niveau de la propagande et devint bientôt le seul véritable leader de la révolution. Un an après le début du conflit, les forces de la guérilla conquèrent de nombreux territoires. Le commandant Fidel divisa ses troupes en colonnes, chacune d’elles se voyant confier un commandant de confiance et un territoire de compétence. Le 24 Février 1958, à l’initiative de Che Guevara,on créa la Radio Rebelde. Située à La Plata, cette radio diffusait les rassemblements de propagande de Fidel et les nouvelles sur la progression du conflit ; elle joua en outre un rôle fondamental en contribuant à diffuser de plus en plus le message révolutionnaire.

La phase finale de la Révolution Cubaine

Le 24 Mai 1958, les forces de Batista commencèrent une offensive terrestre et aérienne, appelée Opération Verano, contre les révolutionnaires. Après les premiers succès, une situation de blocage total suivit rapidement. Les bombardements eurent des implications politiques ; Fidel accusa Batista d’utiliser des bombes américaines, et l’Amérique elle-même accusa Batista d’abuser du matériel de guerre. Les révolutionnaires profitèrent immeadiatement de cette condition favorable au point de remporter de nombreuses victoires ; la plupart des victoires furent divisées en deux macro-groupes dirigés respectivement par Fidel Castro et le Che.

Tandis que le groupe dirigé par Fidel marchait vers l’Est, le groupe dirigé par Guevara se dirigeait vers l’Ouest en direction de Santa Clara. Ayant compris que la défaite était inévitable, Batista s’enfuit de La Havane ; après avoir appris la nouvelle, les révolutionnaires marchèrent vers une Havane maintenant libre du dictateur : la victoire de la révolution cubaine fut proclamée.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: