×
google news

Patrick Poivre d’Arvor: les accusations contre la star de TF1 s’enchaînent

Parmi les huit accusatrices de Patrick Poivre d'Arvor, sept d'entre elles ont accepté de s'exprimer à visage découvert dans Libération.

Patrick Poivre d'Arvor

Dans un article de Libération paru le 9 novembre, Patrick Poivre d’Arvor est accusé de viols et d’agressions sexuelles. En effet, huit femmes ont témoigné contre l’ex-présentateur de TF1.

Huit femmes racontent le comportement abusif de Patrick Poivre d’Arvor

Parmi les huit accusatrices de Patrick Poivre d’Arvor, sept d’entre elles ont accepté de s’exprimer à visage découvert dans Libération. Lors de ces interviews, ces femmes ont raconté les viols, les agressions sexuelles ainsi que les harcèlements sexuels qu’elles ont subis de Patrick Poivre d’Arvor. Et d’après le policier en charge de l’affaire, le mode opératoire de PPDA est similaire. Ceci concerne essentiellement l’approche des victimes et la brutalité des actes. En effet, ces accusatrices témoignent que Patrick Poivre d’Arvor ne fait aucune tentative de séduction ni de considération envers les femmes.

PPDA : l’enquête est classée sans suite

Lors de ces interviews, les accusatrices ont aussi dénoncé publiquement le classement sans suite de l’affaire PPDA. Pour rappel, la décision du parquet de Nanterre a été prise après cinq mois d’enquête. En ce sens, les victimes de Patrick Poivre d’Arvor ont créé l’association #MeTooMedias, dont les statuts ont été déposés le 10 novembre 2021. Cette association n’a pas été créée uniquement pour l’affaire PPDA, mais aussi pour ceux qui souffrent silencieusement dans le milieu médiatique.

Une suite sur l’affaire PPDA

Même si P. Poivre d’Arvor a mentionné dans sa réponse écrite à l’article paru dans Libération que les plaintes contre lui ont été rejetées, l’affaire PPDA pourrait connaitre de nouveaux rebondissements. En effet, l’animatrice Florence Porcel pense déposer une nouvelle plainte avec constitution de partie civile prochainement. De ce fait, l’ouverture d’une information judiciaire, si un juge d’instruction est saisi, pourrait être déclenchée.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media