×
google news

Pass sanitaire: le licenciement n’est pas exclu pour les salariés qui ne l’ont pas

«L’objectif c’est d’abord de convaincre et de faciliter la vaccination» anti Covid-19.

Elisabeth Borne a confirmé sur BFMTV/RMC qu’un employé pourra bien être licencié s’il n’a pas le pass sanitaire dans des établissements où les clients doivent avoir ce document.

Le Ministre du Travail affirme que «L’objectif c’est d’abord de convaincre et de faciliter la vaccination».

Pass sanitaire: le licenciement n’est pas exclu pour les salariés qui ne l’ont pas

Le Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion Elisabeth Borne veut clarifier la situation concernant le pass sanitaire pour les salariés.

«Il ne faut pas laisser croire aux salariés qu’il ne peut pas y avoir de licenciement», elle a affirmé.

En fait, le vote du Parlement a retoqué la possibilité de licenciement pour les personnes qui ne respecteraient pas l’obligation vaccinale ou d’un pass. Quand même, elle remarque que «on est dans le droit commun du Code du travail».

L’objectif

« Les salariés qui travaillent dans des établissements où les clients doivent avoir un pass devront, au-delà du 30 août, avoir un pass sanitaire. Il y a par ailleurs une obligation de vaccination pour les salariés ou professions en contact avec les personnes les plus vulnérables », a affirmé la ministre.

«L’objectif c’est d’abord de convaincre et de faciliter la vaccination» anti Covid-19.

Il y a quand même une «autorisation d’absence pour se faire vacciner sur son temps de travail sans perte de rémunération». En plus, elle rappelle que «si le salarié ne peut pas fournir un pass valide, il ait un entretien avec son employeur pour voir comment il peut répondre à son obligation (prise de RTT ou de congés, repositionnement sur un poste qui ne nécessite pas le pass sanitaire)».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media