×
google news

Projet Pegasus : Emmanuel Macron parmi les cibles du Maroc

Les services de renseignement marocain espionnaient notamment Emmanuel Macron, Édouard Philippe ainsi qu’une quinzaine de ministres ayant exercé en 2019.

Emmanuel Macron espionné par le service de renseignement marocain

Emmanuel Macron, le président de la France ainsi qu’une quinzaine de ses ministres semblent être victimes d’un espionnage en provenance du Maroc par le biais du Logiciel Espion Pegasus sur lequel figurent leurs numéros depuis 2019.

Cette information nous vient des confrères de France Info et Le Monde qui citent les nouvelles révélations de Forbidden Stories en plus de celles des partenaires ayant enquêté sur le sujet.

Découvrez de quoi il est réellement question.

Qu’est-ce que le Logiciel Espion Pegasus ?

Le Logiciel Espion est un programme conçu par la société israélienne NSO servant principalement à espionner des personnalités (des chefs d’État pour la plupart du temps).

Quels sont les responsables impliqués dans cette affaire d’espionnage Pegasus ?

Les services de renseignement marocain espionnaient notamment Emmanuel Macron, Édouard Philippe (ex. Premier ministre de la République française) ainsi qu’une quinzaine de ministres ayant exercé en 2019. Cet espionnage s’opérait grâce au Logiciel Espion Pegasus. Le président de la République française Emmanuel Macron dispose jusqu’à ce jour d’une multitude de téléphones pour éviter ce genre de délire. L’espionnage se faisait par l’intermédiaire d’un de ses anciens numéros qu’il a utilisé de 2017 à ce jour.

Quel est le contenu de ce logiciel d’espionnage Pegasus ?

Se basant sur l’enquête de Forbidden Stories, Espion Pegasus comporterait environ 50 000 numéros de téléphone, majoritairement ceux des clients de la société NSO, l’inventeur dudit logiciel. Parmi ceux-ci figurent les numéros de plus de 180 journalistes de la France, de la Hongrie et du Maroc notamment. « Si les faits sont avérés, ils sont évidemment très graves (…), toute la lumière sera faite sur ces révélations » annonce l’Élysée.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media