×
google news

Bayonne : un chauffeur en état de mort cérébrale après une violente agression

Partager sur Facebook

Le chauffeur d’un bus de Bayonne a été agressé par des citoyens sans masque et sans billet : il a été déclaré mort cérébralement.

Chauffeur Bayonne
Chauffeur victime d’une agression violente

Un chauffeur de bus à Bayonne, petite ville du sud-ouest de la France, se trouve dans un état de mort cérébrale après avoir été agressé par un groupe de personnes qui avait refusé de faire monter à bord du véhicule car sans billet et sans masque. La police enquête sur ce qui s’est passé.

Chauffeur victime d’une agression violente

Il demandait simplement le respect des normes anti-contagion qui, comme dans plusieurs États européens, prévoient l’obligation de porter des équipements de protection individuelle à bord des transports publics. Devant le refus de certains citoyens, de surcroît sans billet ou abonnement régulier, de se conformer aux dispositions, le chauffeur, un homme de cinquante ans, leur a refusé l’accès au bus.

La meute a alors commencé à l’agresser violemment, lui infligeant de graves blessures à la tête, le rendant inconscient. Lorsque les secours sont arrivés sur le lieu du passage à tabac, il était en effet déjà en très grave état et le personnel sanitaire l’a transporté d’urgence à l’hôpital de Bayonne. Ici, les médecins, après l’avoir admis, ont déclaré sa mort cérébrale.

Le réseau de bus « Chronoplus », qui dessert la ville de Bayonne et les villes voisines de Biarritz et Anglet, a effectué très peu de services le lundi 6 juillet 2020, avec au moins 9 lignes à l’arrêt selon le site web du réseau.

Beaucoup de bus sont restés directement dans le dépôt. La police enquête sur ce qui s’est passé et a identifié cinq personnes présumées impliquées dans l’agression en attente d’interrogatoire.

LIRE AUSSI :

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.