×
google news

Batho : Mélenchon fustige un Hollande « autoritaire » et « machiste »

Partager sur Facebook

Le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, a qualifié la manière d’agir du président Hollande d' »autoritaire » et « machiste » en évinçant la ministre de l’Ecologie, Delphine Batho.

Jean-Luc Mélenchon

Selon le leader du Front de Gauche, le président Hollande serait « aux abois » et aurait montré un « visage autoritaire, machiste et violent » en limogeant la ministre de l’Ecologie Delphine Batho qui avait dénoncé un mauvais budget pour son ministère.

« François Hollande avait déjà divisé la gauche politique, puis les syndicats. Il divise à présent son gouvernement. Et du même coup son parti, comme il va le voir bientôt. Il s’en mordra les doigts« , a fait savoir Jean-Luc Mélenchon dans un communiqué de presse.

« Il croyait faire un exemple sans frais. Mais Madame Batho n’est pas la faible femme qu’il croit » et « son expulsion correspond à un moment politique qui lui donne un sens très large« , fait remarquer l’Eurodéputé, pour qui « les socialistes et les Verts savent dorénavant qu’ils n’ont d’autre espace que celui de la soumission aveugle et silencieuse au dogme de l’austérité » et que « toutes leurs convictions y seront sacrifiées« .

« Seuls Hollande et sa cour de technocrates peuvent croire que les préoccupations de carrière sont les seules motivations du grand nombre des socialistes et des écologistes. Cela ne passera pas« , précise le co-président du Parti de gauche, pour qui « François Hollande, aux abois, montre un visage autoritaire, machiste et violent« .

« Sa décision va révulser. Puisse-t-elle accélérer l’indispensable recomposition politique sur des bases saines et honnêtes dont le peuple a besoin« , termine l’Eurodéputé.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.