×
google news

Bernard Tapie n’en a « rien à foutre d’être convoqué »

Partager sur Facebook

Selon Europe 1, Bernard Tapie n’en a « rien à foutre » d’être convoqué ce lundi par la brigade financière concernant l’arbitrage controversé qui lui a permis de toucher plus de 400 millions d’euros.

Bernard Tapie

Bernard Tapie se veut confiant dans l’issue de l’affaire du tribunal arbitral mis en place par l’ancien gouvernement qui lui aura permis d’empocher plus de 400 millions d’euros suite à son litige avec le Crédit lyonnais.

Malgré les multiples mises en examen pour escroquerie en bande organisée, dont l’actuel PDG d’Orange Stéphane Richard, Bernard Tapie ne semble pas s’inquiéter le moins du monde.

En effet selon des propos rapportés par Europe 1, l’homme d’affaires aurait déclaré : « Qu’est-ce que vous croyez ? Des rendez-vous comme celui-là, j’en ai eu sept avec Eva Joly. Résultat : six non-lieux et une relax« . Et de poursuivre, un brin désabusé : « Même système, même procédure, j’en ai rien à foutre« .

« Sur le fond, je ne suis pas inquiet. Je me demande bien ce qu’ils peuvent trouver« , a-t-il fièrement indiqué aux journalistes de la radio, car selon lui « s’il y avait quelque chose à trouver, François Pérol aurait parlé la semaine dernière« . François Pérol, ancien secrétaire général adjoint de l’Élysée, a été entendu par la brigade financière la semaine dernière.

D’après lui, l’actuel gouvernement orchestrerait toute cette affaire judiciaire dans le seul but d’atteindre une autre personne. « Ils se servent de moi pour éliminer Sarkozy« , a-t-il tranché.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Entire Digital Publishing - Learn to read again.