×
google news

François Hollande est plus impopulaire que Nicolas Sarkozy

Selon un regroupement des différents instituts de sondage effectué par le quotidien Le Monde, le président de la République serait à la même époque moins populaire que son prédécesseur Nicolas Sarkozy.

François Hollande, cravate de travers

Depuis le début de son investiture en mai 2012, François Hollande n’a jamais été aussi impopulaire.

En effet, si l’on en croit les résultats de six sondages répertoriés par le journal Le Monde, le président de la République voit sa cote de popularité tournée entre 30 % et 35 %, selon l’institut à l’origine du sondage.

Dix mois après avoir été élu, le constat est sans appel : même Nicolas Sarkozy, pourtant très impopulaire pendant une partie de son quinquennat, n’est jamais descendu aussi bas à ce stade.

Ayrault est dans le même panier

« Avec moins d’un tiers de satisfaits et plus de deux tiers de mécontents, Hollande tombe à son plus bas niveau et pulvérise le record des présidents de la Ve République au bout de dix de mandat », a affirmé Jean-Luc Parodi, consultant pour l’institut Ifop. Interrogé également à ce propos, Céline Bracq a confirmé qu’il s’agissait du « niveau le plus bas à ce stade de la présidence en un peu plus de trente ans de mesures de BVA. »

Autre mauvaise nouvelle pour le pouvoir en place, pas aidé par un contexte défavorable, Jean-Marc Ayrault n’est pas mieux loti que le président de la République. Avec moins de 30 % d’opinions favorables, le premier ministre jouit lui aussi d’une cote d’impopularité.

A pareille époque, François Fillon s’en sortait beaucoup mieux : « Même s’il ne s’agit pas d’un niveau inédit pour un premier ministre, Jean-Marc Ayrault passe ainsi la barre symbolique des 30 %, ce que n’avait jamais fait son prédécesseur », a indiqué Emmanuel Rivière , le directeur du département opinion.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bruno Caby
27 mars 2013 19 h 46 min

pas possible le gouvernement ment?


Contacts:

Lire aussi

Contents.media