×
google news

Pilule : la France ne peut pas suspendre le Diane 35

Partager sur Facebook

La pilule contraceptive bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché de l’agence européenne, la France ne peut la retirer de son plein gré.

Tablette de pilule contraceptive

Le Figaro révèle ce matin que l’Agence française du médicament ne peut suspendre la commercialisation du Diane 35, un médicament des laboratoires Bayer de traitement de l’acné et utilisé à des fins contraceptives, car elle bénéficie d’une autorisation au niveau de l’Union européenne.

Ce n’est pas la première fois que la France est confrontée à ce type de situation. En 2011, le ministre de la Santé Xavier Bertrand avait essayé de faire retirer du marché un médicament, l’antidiabétique Actos des laboratoires Takeda, mais l’Agence européenne du médicament y avait opposé un refus.

L’Agence européenne a toutefois indiqué qu’elle allait « procéder à un nouvel examen des pilules de 3e et 4e génération afin de déterminer s’il est nécessaire de restreindre l’usage de ces médicaments aux femmes qui ne peuvent pas prendre d’autres contraceptifs oraux combinés« .

Le Diane 35 aurait causé la mort d’au moins quatre personnes ces 25 dernières années, « imputables à une thrombose veineuse liée à Diane 35« .


Contacts:
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.