×
google news

La justice française demande à Twitter les noms des auteurs de tweets racistes

Le tribunal de grande instance de Paris a ordonné au réseau social Twitter de lui fournir les données permettant d’identifier les auteurs des tweets racistes qui avaient enflammé le réseau ces derniers mois.

Logo de Twitter

Le site de micro-blogging devra fournir dans les quinze jours les noms des personnes auteurs des tweets racistes et antisémites, auquel cas l’entreprise sera soumise à une amende de 1000 euros par jour.

Twitter a réagi en déclarant qu’ils étudiaient la décision du tribunal.

Le site avait été assigné en référé au tribunal par l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) après que plusieurs tweets racistes aient été diffusés sur le réseau social, reprenant le hashtag, ou mot-dièse, #unbonjuif et #unjuifmort.

Il s’en étaient suivi une vague de jeux de mots des plus odieux repris par des milliers d’utilisateurs.

La juge du tribunal, Anne-Marie Sauteraud a en effet estimé que la demande des associations était fondée et légitime. Elle a ainsi indiqué que « les règles de Twitter indiquent que ‘les utilisateurs internationaux acceptent de respecter toutes les lois locales concernant la conduite en ligne et le contenu acceptable' ».

D’autre part, le tribunal a également ordonné à Twitter la mise en place d’un bouton permettant de signaler les messages « tombant sous le coup de l’apologie des crimes contre l’humanité et de l’incitation à la haine raciale« .

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Karl
25 janvier 2013 12 h 13 min

Très bonne décision du tribunal et merci à l’Uejf d’avoir décidé de porter l’affaire en justice.

Les tweets qu’on a pu lire à ce moment là étaient tous aussi gerbants les uns que les autres. Je sais bien qu’on peut rire de tout mais bon là, c’était vraiment abusé et juste raciste en fait. L’apothéose était le hashtag #unbonjuif avec des tweets abominables.

j’espère vraiment que les personnes qui ont créé ça vont être condamnées et je pense que là elles doivent pas être très fières…


Contacts:

Lire aussi

Contents.media