×
google news

Le preneur d’otage de Toulouse évoque la conviction religieuse

Le forcené qui retient toujours trois personnes en otage au sein d'une agence CIC à Toulouse, agirait par conviction religieuse et non pas pour l'argent, comme l'a confié le procureur de la République, Michel Valet.

Le forcené qui retient toujours trois personnes en otage au sein d’une agence CIC à Toulouse, agirait par conviction religieuse et non pas pour l’argent, comme l’a confié le procureur de la République, Michel Valet.
Alors qu’une femme a été libérée et que de l’eau et de la nourriture, ont pu être donnés aux trois autres otages, le preneur d’otage, qui se réclame d’Al-Qaïda est toujours en négociation avec les forces de police au sujet de la libération des trois personnes encore retenues dans l’agence.

Selon une source policière qui s’est confiée au Figaro, un deuxième coup de feu aurait été entendu après celui de ce matin.

Un périmètre de sécurité vient d’être mis en place par la police, dans un rayon de 200 mètres autour de l’agence.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media