×
google news

Le week-end noir de la SNCF

Le trafic des lignes TGV reliant le sud-est et le sud-ouest à Paris ont été particulièrement affecté durant le week-end de Pentecôte.

Le trafic des lignes TGV reliant le sud-est et le sud-ouest à Paris ont été particulièrement affecté durant le week-end de Pentecôte.
Un suicide sur une voie dans la Drôme et une caténaire arrachée entre Bordeaux et Paris ont abouti à de très importants retards sur les lignes.

La SNCF a chiffré à 10.500 ses voyageurs arrivés dans la nuit à Paris alors que le métro était déjà fermé. Au total, 4 TGV ont accusé des retards allant de deux à trois heures. Et plus d’une dizaine d’autres TGV ont enregistré des retards de 45 minutes à une heure, selon la SNCF.

La préfecture de police a déclenché le plan  » Pégase «  (Plan contre l’engorgement des gares en situation exceptionnelle) pour renforcer les transports en commun dans les gares. Des messages ont aussi été envoyés aux taxis.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media