×
google news

Hollande hué par les salariés de Fessenheim

Le candidat socialiste, juste après avoir reçu l'intersyndicale de la centrale, a été hué par une quarantaine de salariés.

Le candidat socialiste, juste après avoir reçu l’intersyndicale de la centrale, a été hué par une quarantaine de salariés.
François Hollande a été chahuté ce lundi, à la sortie de son QG de campagne, par quarante salariés de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin).

Centrale dont il préconise la fermeture dans son programme électoral.

Le socialiste, qui avait reçu pendant une heure l’intersyndicale de la centrale ((CGT, FO, CFDT, CFE-CGC)), s’apprêtait à se rendre à Toulouse, auprès des familles touchées par la fusillade devant un collège juif de la ville rose.

Le candidat socialiste a été hué, et accompagné de slogans tels « C’est Louis XVI qui s’en va !« , « Casse-toi sale vendu« .

Pour autant, François Hollande a toujours assuré qu’aucun emploi ne serait supprimé à Fessenheim, précisant que les salariés seront reconvertis dans d’autres métiers.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media