×
google news

Conseil constitutionnel : pas d’anonymat pour les parrainages

Les sages du conseil constitutionnel ont débouté la question prioritaire de constitutionnalité, quant à la publication des parrainages, déposée par le Front National et Marine Le Pen.

Les sages du conseil constitutionnel ont débouté la question prioritaire de constitutionnalité, quant à la publication des parrainages, déposée par le Front National et Marine Le Pen.
Les parrainages candidats pour l’élection présidentielles resteront publics. Le conseil constitutionnel a tranché ce mardi, et a donc rejeté la question prioritaire de constitutionnalité déposée par Marine Le Pen, et soutenue par plusieurs candidats, dont Corinne Lepage.

« Au total, le Conseil a rejeté les griefs tirés de la méconnaissance du principe du pluralisme des courants d’idées et d’opinions et du principe d’égalité devant la loi. Il a jugé conforme à la Constitution le cinquième alinéa du paragraphe I de l’article 3 de la loi du 6 novembre 1962 » ont déclaré les « Sages ».

Les réactions se succèdent. Corinne Lepage dénonce « une décision politique faiblement argumentée sur le plan juridique« . Louis Aliot, vice-président du Front National, regrette que la décision du Conseil constitutionnel « manque de courage« .

La candidate du Front National, créditée de 15% à 17% d’intentions de vote dans les sondages, seraient à environ 410 promesses de signatures d’élus.
Corinne Lepage n’en serait qu’à 430 promesses.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com