×
google news

Megaupload : rejet de la demande de libération de Kim Dotcom

Le fondateur et directeur de Megaupload restera en prison en Nouvelle-Zélande jusqu'au 22 février.

Le fondateur et directeur de Megaupload restera en prison en Nouvelle-Zélande jusqu’au 22 février.
Kim « Dotcom » restera en prison encore un mois, jusqu’à la date de l’examen de la demande d’extradition vers les Etats-Unis qui aura lieu le 22 février, a ordonné le juge néo-zélandais.

« Grâce à la détermination et les ressources financières (de Schmitz), il existe un risque avéré de fuite » a déclaré le juge David McNaughton, chargé du dossier.

L’homme d’affaire d’origine allemande aurait gagné plus de 32 millions d’euros sur l’année 2010 grâce à ses lucratives activités sur internet, selon la justice américaine. De plus, les autorités néo-zélandaise aurait retrouvé à son domicile des passeports et des cartes de crédits avec des noms différents. « Tous ses avoirs ont été gelés, toutes ses ressources saisies. Il vit ici avec sa femme et sa famille. Il n’a aucune intention de quitter la Nouvelle-Zélande » a annoncé son avocat Paul Davison qui a décidé de faire appel de la décision de justice.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media