×
google news

La gastro-entérite : prémisse et fin

La gastro-entérite fait ainsi partie du panel des maladies courantes à nos hivers.
Elle se caractérise par une poussée de fièvre qui manifeste la présence d’un germe extérieur.
Cette fièvre s’accompagne bien souvent de nausées pouvant amener à vomir.
Les diarrhées qui s’en suivent sont courtes, mais brutales, intenses.

Ces diarrhées sont le résultat d’un mécanisme d’auto défense du corps humain, ainsi, il convient d’éviter les médicaments provoquant la constipation.
Le germe va rester à l’intérieur de l’intestin.
Cette maladie ne se soigne pas, on ne peut qu’en atténuer les effets, heureusement, elle est de courte durée généralement 2 jours.
Ainsi, il convient d’éviter le lait, fromage à pâte molle, pain, fruits, légumes et d’adopter une alimentation dite « sans résidus » avec des pâtes, du riz, viandes blanches, biscuits et multiples gâteaux secs.
Éviter le sucre, il donne des maux de ventre.
L’essentiel est de s’hydrater, en effet, l’eau comprise dans les aliments et boissons vont directement dans les selles d’où l’intérêt de boire énormément afin éviter tout malaise (le corps étant constitué essentiellement d’eau à 60%), mais aussi pour éliminer le microbe présent dans les intestins.

Surtout en cas de doutes, n’hésitez pas à vous présenter chez un médecin, la gastro-entérite pouvant aussi être de cause bactérienne ou « atypique » et attaquer vos intestins.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media