×

Leclerc vendra des médicaments non-remboursés 30 % moins chers

Partager sur Facebook

Le distributeur alimentaire Leclerc vient d’annoncer qu’il comptait vendre des médicaments non remboursés, appelés OTC, entre 25 et 30 % moins chers que chez les pharmaciens.

Nouveau coup dur pour les pharmaciens…

Pour vendre les produits de parapharmacie, « nous avons des pharmaciens (…). Les laboratoires, qui ont exigé cela, finalement nous ont rendu service puisque nous garantissons tous les problèmes de santé« , a indiqué le patron du groupe, Michel-Édouard Leclerc.

« Pour vendre de la dermo-cosmétique et du lait pour nourrissons, nous avons le pharmacien donc, à partir du moment où ils sont chez nous, nous ambitionnons de vendre des médicaments, notamment les médicaments qui ne sont plus remboursés, qui ne sont plus remboursables« , a-t-il déclaré à Canal+. Il explique que le non-remboursement de plusieurs de ces médications est un véritable « coup dur pour le pouvoir d’achat des patients, des consommateurs« .

Son groupe ambitionne donc de vendre ces médicaments que l’on appelle OTC (Over the counter), c’est-à-dire vendus sans qu’une ordonnance du médecin soit nécessaire, à des prix défiants tout concurrence, soit de 25 à 30 % moins chers que dans les officines.

« Aujourd’hui, il n’y a pas vraiment beaucoup de concurrence entre les officines (…), il y a un écart de un à deux dans le prix des produits de pharmacie. Donc, on va essayer de mettre un peu de concurrence dans ce secteur« , a-t-il précisé.

Les pharmaciens, qui réalisent une bonne partie de leur chiffre d’affaires grâce à ces médicaments, risquent de ne pas apprécier cette nouvelle fronde commerciale de la part du distributeur alimentaire…


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: