×
google news

Conversion d’immeubles en apparthôtels luxueux à Paris

Situé dans le prestigieux 7ème arrondissement de Paris, à proximité des Invalides, se trouve un bâtiment élégant de cinq étages. Ce dernier est agrémenté d’un balcon filant et de persiennes en bois blanc, dépeignant l’image typique d’une résidence parisienne. Cependant, il s’agit en réalité d’un hôtel discret connu sous le nom de La Sève. Depuis un mois, ce lieu offre des appartements hôteliers luxueux répartis sur chaque étage. Ces derniers sont disponibles à la réservation sur des plateformes telles que Booking ou Airbnb pour environ 1500 euros la nuit. De plus, il existe une option pour louer uniquement une chambre avec salle de bain pour environ 300 euros.

Ce bâtiment, autrefois résidentiel, a été acquis par un financier parisien en 2020. Guillaume Lange, l’acheteur, dirige un family office qui gère la fortune de 200 clients. Lange, qui possédait un vaste réseau grâce à son ancien poste chez Accenture, aurait pu choisir une stratégie immobilière conventionnelle mais a préféré investir dans le marché plus risqué mais plus rentable des appartements hôteliers.

Au-delà du bâtiment situé Avenue de Lowendal, Lange et ses co-investisseurs ont également acquis trois autres bâtiments dans les 8ème, 12ème et 13ème arrondissements de Paris. Ils prévoient d’appliquer ce même concept sous la marque commune 1.75. Le coût total de ces quatre opérations dépasse les 50 millions d’euros et d’autres acquisitions sont en cours de discussion.

Guillaume Lange n’est pas le seul à explorer le marché des appart-hôtels, un secteur déjà bercé par des établissements tels que les résidences Citadines, Adagio ou Appart’City, qui proposent des offres standardisées et beaucoup moins onéreuses. Ces nouveaux venus dans le domaine de l’hôtellerie, dont le nombre a grimpé en flèche au cours des cinq dernières années – notamment Edgar Suites, 1.75, Madeho, Groupe WS, My Maison in Paris, Black Door, Sweet Inn, HighStay – aspirent à apporter un vent de fraîcheur au secteur, en proposant des services plus luxueux, une décoration tendance, une variété de services. Ils répondent à une demande croissante de la part des voyageurs pour des logements équipés de cuisine et salon. « Ces concepts correspondent bien aux besoins des familles, mais également aux voyageurs d’affaires, aux groupes d’amis. Dans notre société actuelle, les limites sont plus floues, nous pouvons travailler et être en vacances au même endroit, ces produits hybrides répondent parfaitement à cela », interprète Vanguelis Panayotis, consultant spécialisé dans l’hôtellerie chez MKG.
Vous avez encore 72.26% de cet article à lire. La suite est exclusivement réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1605
Economie

Semaine décisive pour l’avenir d’Ascometal

27 mai 2024
C'est comme une onde de choc en Lorraine et dans la Loire : le groupe siderurgique italien Acciaierie Venete a informé, le jeudi 23 mai, via une correspondance très détaillée,…
example 1604
Economie

Maroc: Cible des investissements chinois

27 mai 2024
Six entreprises chinoises cotées - BTR New Material, CNGR Advanced Material, Gotion, Hailiang, Shinzoom et Tinci, toutes spécialisées dans la fabrication de batteries pour voitures électriques, ont indiqué leur intention…
example 1573
Economie

Douze blessés après turbulences sur Qatar Airways

26 mai 2024
Le dimanche 26 mai, un vol de Qatar Airways, QR107, reliant Doha à Dublin a rencontré des turbulences majeures lors de son passage au-dessus de la Turquie, causant des blessures…
example 1543
Economie

LBX: Transformation timide pour Lexus

26 mai 2024
Lexus, un expert dans la production de voitures propres et raffinées de type hybride, a également été remarqué pour sa stratégie commerciale peu conventionnelle. Au lieu de diversifier son catalogue…