×
google news

L’Irlande a introduit mardi 4 janvier un prix minimum pour l’alcool

Ce type de mesure serait-il envisageable en France ?

L’Irlande impose un prix plancher sur les boissons alcoolisées

Fini les boissons alcoolisées à prix cassés. L’Irlande vient de fixer un prix minimum pour l’alcool. Cette disposition vise à éviter les centaines de décès par an dus à la surconsommation de bière, de whisky, de liqueur.

Une tarification de l’alcool réglementée en Irlande

Les Irlandais grognent à cause de cette nouvelle réglementation. À partir de maintenant, tout le pays pratique une tarification forfaitaire des bouteilles d’alcool. Les boissons alcoolisées ne sont plus autorisées à être commercialisées à un prix moindre de 10 centimes d’euro par gramme d’alcool pur présent dans la boisson.

Peu importe, où elles sont vendues.

Une mesure pour éviter les effets négatifs de l’alcool sur la société

Le pays a adopté pour la première fois le principe de cette décision le 4 janvier. Son objectif est la lutte contre les pathologies sévères, les mortalités et la dépendance à l’alcool, et en particulier chez les jeunes adolescents irlandais.

Le ministère de la Santé souhaite ainsi compter sur une décroissance de la consommation de 9 % pour conter les ravages de ce fléau sur son territoire.

Une mesure presque unanime

L’Écosse avait déjà instauré une telle règle en 2018, suivie du Pays de Galles en 2020. Avec cette mesure, les gros buveurs habitués au binge drinking seront fortement limiter dans leur action. Cette décision est approuvée par divers chercheurs (Université de Sheffield, Public Health Scotland, Université de York). Ils ont en effet constaté une réduction significative des ferveurs.

Pour sa part l’Irlande du Nord n’a pas encore adopté ces mesures. Ce qui va sans doute inciter les citoyens mécontents à passer la frontière pour se ravitailler.

Ce type de mesure serait-il envisageable en France ?

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media