×
google news

Crise chez Atout France, agence touristique

Paris se prépare à accueillir les jeux olympiques et paralympiques. Cependant, l’agence en charge de promouvoir la France à l’étranger, est confrontée à une crise interne sérieuse. La directrice générale, Caroline Leboucher, qui a une carrière impressionnante dans le gouvernement et l’administration supérieure, est pointée du doigt par une lettre ouverte anonyme de trois pages qui a commencé à circuler chez Atout France, ainsi que parmi la presse et l’industrie touristique, depuis le vendredi 19 avril.
Cette approche est très agressive, tout comme le contenu de la lettre, qui juge durement la conduite de la directrice depuis son entrée en poste en 2019. La lettre précise que ses méthodes et sa stratégie sont source d’ébahissement et de confusion parmi les employés, nombreux sont ceux qui regrettent une destruction systématique d’un excellent outil de promotion du tourisme français. Compte tenu du manque de gestion paisible et confiante, d’une stratégie apte et cohérente et d’un soutien ferme à l’encadrement et à ses équipes, Atout France est dans une dérive.
Le 19 avril au soir, Caroline Leboucher a répondu en envoyant un email détaillé à son équipe avec une copie de la lettre anonyme en défense de ces accusations. Sa communication reflète son attachement à des relations sociales de qualité tout en reprochant ces manœuvres destructrices et malintentionnées. Mardi 23 avril, la direction s’est exprimée dans un communiqué de presse intitulé « La Direction d’Atout France répond aux attaques qui lui sont portées ».
Le contexte budgétaire étant tendu.

Dans une interview avec Le Monde, des dirigeants d’Atout France ont exprimé leur mécontentement à l’égard du climat lourd qui règne en interne. Ils pointent du doigt un style de gestion assez brusque, qui ne passe pas bien, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’organisation, avec les partenaires. Selon eux, Caroline Leboucher a tenté d’instaurer un sens de transversalité au sein de l’organisation malgré le climat difficile.

L’entreprise face à des restrictions budgétaires, prévoit des coupes dans certains crédits d’ici 2025, ainsi que la suppression de certains emplois à l’étranger, dans le cadre d’une réforme de réseau. Atout France, qui en 2022 gérait un budget de 70 millions d’euros, est chargée de la promotion du tourisme et de l’attribution des classements « étoiles » aux différents hébergements.

En avril 2024, quatre cadres expatriés ont saisi le conseil des prud’hommes suite à des accusations de harcèlement moral et de défauts de paiement de cotisations sociales. Une première audience est prévue en juillet. Madame Leboucher, en réponse, mentionne que c’est un cas typique de cadres expatriés qui résistent à leur mutation. Jouissant de nombreux avantages à l’étranger, ils se montrent réticents à l’idée de rentrer au siège de l’entreprise. Elle ajoute également que le conflit relatif aux cotisations sociales existait déjà avant sa nomination.

Environ 25,52% du contenu de l’article n’a pas encore été lu. Le reste est accessible uniquement aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1358
Economie

Grève massive possible dans l’audiovisuel

23 mai 2024
À l'image d'une journée frappée par une grève majeure dans le transport, le weekend risque d'être "sombre" pour les utilisateurs des médias publics audiovisuels. Il se pourrait que Radio France,…
example 1338
Economie

« SNCF propose 95€/jour pour JO 2024 »

22 mai 2024
La SNCF a conclu le mercredi 22 mai les pourparlers sur les primes pour les Jeux olympiques de Paris 2024 qui seront versées aux travailleurs du rail. Le plan prévoit…
example 1335
Economie

Lagardère annonce vente de Paris Match à LVMH

22 mai 2024
Le groupe Lagardère, contrôlé par le groupe Vivendi et le milliardaire Vincent Bolloré, a déclaré le mercredi 22 mai qu'un protocole d'accord préliminaire était en préparation pour vendre le magazine…