×
google news

« Cold Case » : un pôle dédié verra bientôt le jour à Nanterre

Donc il était temps d’agir.

« Cold Case » : un pôle dédié verra bientôt le jour à Nanterre

Le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, a indiqué, dans une interview accordée à nos confrères de « 20 Minutes », mercredi 12 janvier, la mise en place à Nanterre d’un pôle judiciaire consacré aux affaires criminelles non résolues, afin de « permettre à ces dossiers de rester judiciairement vivants ».

« Cold Case » : des attentes élevées

Les attentes étaient particulièrement élevées. Revendiqué de longue date par plusieurs avocats et familles de victimes, un centre entièrement dédié aux crimes en série et aux affaires non résolues, « cold case », verra le jour à Nanterre le 1er mars à venir.

Au cours d’une interview accordée à 20 Minutes, le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, précise la nature des compétences et des missions assignées à cette structure judiciaire.

« il était temps d’agir »

Dans une autre interview donnée à BFMTV, le garde des Sceaux a insisté sur l’importance de ce pôle.

« Ce sont des dossiers, très souvent, qui sont anciens, mais pour autant les victimes sont encore dans la douleur tant que l’affaire, dans laquelle ils se sont souvent constitués partie civile, n’a pas trouvé de résolution. Donc il était temps d’agir. On a choisi un seul pôle national parce qu’on a expertisé, et je le savais de mon expérience d’avocat, que ce qui permet à ces dossiers de prospérer, c’est une coordination ».

Les seaux bénéficieraient d’une « attention bien particulière »

Au sujet de la préservation des sceaux, une interrogation parfois essentielle dans la non-résolution de certaines affaires, le ministre souligne qu’une « attention bien particulière sera apportée à la fois à la conservation de ces pièces, mais aussi à leur utilisation et à leur exploitation ».

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media