×
google news

Le débat est lancé : à nous d'être force de proposition pour le débridage ! Un permis gradué ?

Aujourd’hui, quelques indicateurs peuvent nous laisser rêver de profiter de la puissance de nos motos en toute légalité dans un futur plus ou moins proche.
Petit rappel des faits : l’Europe dans sa toute puissance devient de plus en plus contre la loi française des 100 ch, elle estime que cette mesure est une entrave à la libre circulation des marchandises à travers la CEE, mieux, elle la trouve injustifiée vu les médiocres résultats au niveau de la sécurité routière.

Seulement, si nous ne voulons pas payer pour une minorité d’idiots (qui le sont tout autant sur une moto de 100 ch), à nous d’anticiper et d’être force de proposition envers les pouvoirs publics pour encadrer ce possible retour au “Full Power”afin qu’il puisse durer.

Si aujourd’hui un jeune permis est castré jusqu’à ses 21 ans à 34 ch, il faudra revoir le permis de tout évidence.
En effet comment imaginer lâcher un minot qui sort d’une Bandit 34 ch sur une GSXR 1000 libre et de presque 200 ch.
Autant mettre un aveugle derrière un volant sur un autoroute…Nos propositions dans la suite …Alors l’idée qui semble faire son chemin, c’est de proposer un permis gradué.
Seulement pour éviter aux assurances de nous flinguer, il faudrait y ajouter une expérience de conducteur.
Et oui, aujourd’hui un conducteur peut passer son permis à 18 ans et attendre 21 pour zapper les 34 ch … Idiotie jamais reconnue par l’Etat, là il s’agit de s’assurer de la réelle expérience de conduite.
La proposition est la suivante : – 18 – 21 ans : 34 ch- après validation de cette étape : limitation pendant 2 ans à 750 cc : maxi 100 ch- après validation de cette étape : 1 an à maxi 150 ch- au bout de 5 ans : l’extase, aucune limitation, à nous les 200 ch !Ces expériences s’entendent avec attestation d’assurances à la clé pour passer chaque niveau.
Je sais ce que vous allez me dire, qu’un automobiliste peut dès le début prendre une Ferrari s’il le souhaite (encore faut-il pouvoir se l’offrir, pas comme une moto à 15 000€), sauf que les pouvoirs ont le regard braqué sur nous, que le lobbying de l’automobile a beaucoup de poids en France alors que celui de la moto, … et qu’il ne faut pas se voiler la face, une moto reste tout de même plus délicate à contrôler qu’une voiture guidée par toutes ses aides électroniques.
Sans compter qu’avec cette mesure, nous pourrions espérer voir nos tarifs d’assurances diminuer puisqu’un motard expérimenté a moins de chance de s’enrouler tout seul autour d’un arbre, qu’un jeune sans expérience.
Il faudrait dans ce cas faire signer une charte aux assureurs.
Je sais que je ne vais pas me faire que des copains avec cette idée mais c’est là le début d’un débat, car si nous ne nous fouettons pas nous même un peu, d’autres sauront nous imposer d’autres contraintes.
A vos claviers …

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media