×
google news

Moha La Squale condamné à six mois de détention à domicile

Moha La Squale a été condamné à six mois de détention à domicile at à payer des amendes entre 400 et 500 euros aux trois policiers parties civiles.

Moha La Squale
Moha La Squale

Le rappeur de 25 ans avait comparu le 18 mars 2021 devant le tribunal correctionnel de Paris. Le parquet avait requis dix mois de détention. Absent lors du verdict de jeudi 15 avril, Moha La Squale a été condamné à six mois de détention à domicile sous surveillance électronique.

Il doit aussi verser des amendes entre 400 et 500 euros aux trois policiers parties civiles.

Les faits qui ont porté à la condamnation du rappeur

Les faits remontent à juin 2020. A l’époque, les gendarmes avaient arrêté Moha pour un contrôle routier, dans le 18e arrondissement de la capitale. Il avait pris la fuite. Quand il a été rattrapé par les policiers, il a résisté brièvement à son interpellation.

De nombreuses vidéos de l’incident sont apparues sur les réseaux sociaux. Elles montrent le rappeur criant des injures, tandis que les agents tentent de lui mettre les menottes.

Les condamnations antérieures de Moha La Squale

Devant le tribunal, le rappeur a dit que les insultes n’étaient pas destinées aux policiers. Mais il est toutefois désolé de tout ce qui s’est passé.

Lors du contrôle, les policiers avaient vu que Moha La Squale faisait l’objet depuis quelques semaines d’un mandat de recherche pour refus d’obtempérer aggravé, à cause d’un rodéo à moto à Paris. Dans ce rodéo, il avait refusé de s’arrêter et manqué de percuter une fillette dans sa fuite.

L’artiste est aussi accusé pour des violences volontaires, des agressions sexuelles et des menaces de mort sur ses anciennes compagnes. Au total, cinq plaintes ont été déposées. Trois ex petite-amies de Moha La Squale ont témoigné des violences physiques et psychologiques subies.

LIRE AUSSI:

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media