×
google news

Alerte rouge levée à La Réunion après le passage du cyclone Batsirai

Deux jours après le début du passage du cyclone Batsirai sur l'île, le préfet Jacques Billant, a annoncé vendredi la levée de l’alerte cyclonique.

Alerte rouge levée à La Réunion après le passage du cyclone Batsirai

L’alerte rouge cyclone, déclarée mercredi soir, a été levée vendredi 4 février à 9 h (heure locale) à La Réunion mais la prudence et les mesures restent de mise.

Cyclone Batsirai à La Réunion s’éloigne

Deux jours après le début du passage du cyclone Batsirai sur l’île, le préfet Jacques Billant, a annoncé vendredi la levée de l’alerte cyclonique.

« Le danger reste présent » a indiqué le Préfet de la Réunion, Jacques Billant, lors d’un point presse. « Les conditions météorologiques seront dégradées toute la journée », a-t-il également évoqué. Sur son compte Twitter, la préfecture décrit une « période ​dangereuse de préparation de retour progressif à la normale ».

Le retour à la normale n’est pas pour tout de suite à La Réunion

Après le cyclone Batsirai, le retour à la normale n’est pas pour tout de suite à La Réunion. Ce vendredi 4 février, à 9h (heures locales, 6 heures à Paris), le préfet de La Réunion, Jacques Billant, a décidé de lever l’alerte rouge au cyclone et de placer l’île située dans l’océan Indien en phase en phase de sauvegarde cyclonique, après une nuit marquée par des vents et des pluies intenses.

La levée de l’alerte rouge ne signifie pas pour autant la fin du confinement. Il est toujours demandé aux habitants de l’île de rester chez eux le temps que les services de secours et d’intervention dégagent les routes et les accès et rétablissent les réseaux d’électricité, d’eau et de téléphone.

Au moins 12 blessés

Tôt ce matin, le cyclone Batsirai était situé à 250 kilomètres au nord-est des côtes réunionnaises. Il a fait au moins 12 blessés durant la nuit de mercredi à jeudi. En fin de semaine, Batsirai devrait toucher les côtes de Madagascar et notamment la région de Mahanoro, prévoit Météo-France.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media