×

Le marché automobile français s’écroule en novembre

Partager sur Facebook

Le marché automobile français devrait connaître sa plus mauvaise année en terme de ventes depuis 1997 si le marché ne reprend pas sur le mois de décembre.

Logo des voitures Renault – Crédits : Renault.fr

Pour le neuvième mois consécutif, les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté.

Sur le mois de novembre la baisse est de 23%, obligeant plusieurs usines à réduire la production et au Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) de revoir ses prédictions pour l’année 2012.

« Comme fourchette, retenez -13/-15%, mais très probablement assez centrée autour de -14%« , a annoncé Patrick Blain, le président du CCFA, alors que l’organisation tablait plutôt sur une baisse comprise entre 8 et 10% sur 2012.

L’automobile française dans le rouge

« Ça nous donnera un marché qui sera inférieur à 1,9 million de véhicules en 2012, il faudra remonter à 1997 pour trouver une année inférieure, donc ça fait tout de même quinze ans » a-t-il indiqué.

Ainsi, pour le groupe Renault-Nissan la baisse est de 33,5% et pour PSA Peugeot Citroën la chute est de 22,9% sur le mois de novembre.

En revanche, les marques étrangères parviennent à tirer leur épingle du jeu avec une baisse de seulement 2,5% des ventes pour la marque allemande Volkswagen et une hausse spectaculaire de 20,5% pour le groupe coréen Hyundai.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: