×
google news

Comment observer les oiseaux ?

observer les oiseaux dans la nature ? Partout où la nature prédomine.
Cependant, privilégiez les zones dégagées.
Le mieux est d’aller au sein des réserves et parcs naturels où des professionnels (techniciens des parcs naturels) peuvent vous aider.
A quel moment ? Il est possible d’observer les oiseaux toute l’année.

– Avril et mai sont, toutefois, les 2 mois les plus propices à l’observation des oiseaux migrateurs De novembre à février, ce sont plutôt les hivernants que l’on rencontre.
Les nicheurs sont visibles toute l’année.
Les heures plus favorables pour les contempler : Avant 10h du matin.

De 2 à 4h, avant le coucher du soleil.
Certaines espèces sont observables à d’autres moments de la journée, du fait de leurs spécificités, comme les oiseaux nocturnes tels que les hiboux, les limicoles qui sortent en fonction des marées, ou encore les rapaces qui préfèrent les heures chaudes de la journée.
Le matériel minimal Pour les sorties sur le terrain, il faut se munir : D’une paire de jumelles de puissance moyenne, résistantes au chocs et à la pluie.

D’un guide d’identification des oiseaux.
De vêtements de couleur neutre, en matière silencieuse.
Les approcher Avoir des gestes lents et être le plus discret possible.
Il n’y a pas besoin de se camoufler, il suffit de rester à un endroit sans faire de bruits, ni de gestes brusques.
Le respect des oiseaux : les règles de bonne conduite – La protection des oiseaux passe avant tout, et leur habitat doit être sauvegardé, à tout prix.
Si vous rencontrez une espèce rare, choisissez avec précaution ceux à qui vous allez en parler.
Ne perturbez jamais un oiseau migrateur, d’une espèce rare ou menacée Respectez les droits des propriétaires terriens, surtout que l’autorisation est facilement obtenue.
Respectez les droits des autres dans la nature.
Quittez le site d’observation, avec autant de précaution qu’à votre arrivée.
Préservez la propreté et le silence.
Prenez soin de la végétation environnante.
Observez les nids à bonne distance.
Ne touchez pas, ne photographiez pas un nid.
Abstenez-vous d’une visite des colonies et évitez le désordre et l’affolement, parmi les poussins.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media