×

Quand la réalité dépasse la fiction

Partager sur Facebook

Dans le domaine du casino en ligne, tout peut arriver. Mais le plus gros problème des dirigeants de casino reste la cybercriminalité surtout avec le développement de l’informatique et de la nouvelle technologie. Le piratage informatique en fait partie. Par ailleurs, le casino a su récompenser les joueurs chanceux. Comme on peut le constater, il existe des gagnants aussi bien dans les casinos traditionnels que dans les casinos en ligne. Voici des faits relatés par RightCasino, qui vous laisserons pensif…

Table de casino en ligne

Le piratage virtuel des casinos

Un concepteur de logiciel canadien a annoncé qu’un pirate informatique s’était introduit sur un de ses serveurs de jeu modifiant les jeux de dés et les machines à sous afin qu’aucun joueur ne soit perdant. Les jeux étaient faussés, pour que chaque coup de dés donne un doublé et pour que chaque essai aux machines à sous livre trois symboles identiques, a précisé la société. Au total, 140 parieurs ont remporté un total de gains s’élevant à 1,9 million de dollars. Les gagnants ont reçu la permission de conserver leur argent puisque apparemment ils sont innocents dans cette affaire. Il est probable que l’intrus était quelqu’un qui avait accès à de l’information interne sur le système a continué Chan-Palmateer. La société coopère avec les forces policières pour l’enquête. Cette affaire devrait coûter 600 000 dollars à la société canadienne, l’assurance couvrira les 1,3 million de dollars restant. Toujours dans ce domaine, certains pirates inondent tout simplement le site, le rendant inopérant en raison du nombre de demandes d’informations formulées au même moment. D’un autre côté, les pirates s’introduisent dans les serveurs informatiques des casinos en ligne et modifient le code de programmation afin de générer le plus de séquences gagnantes possible !

Un américain touche le jackpot et décède à cause de ses testicules « plaqués or »

Après avoir fait sauter la banque d’un casino en ligne, un homme originaire d’Atlanta est mort en voulant se faire des testicules plaqués or comme le grand méchant du film Austin Powers 3 nommé Goldmember. On connait le nutscaping qui est l’art d’incruster les testicules, mais pour Justin c’était le nutgolding ! Il avait grandi dans la pauvreté et depuis de nombreuses années il était obsédé par les aventures de l’acteur. C’était un employé chez Walmart et pendant sa pause repas, il avait joué au bingo via un casino en ligne. C’est ainsi qu’il a remporté la coquette somme de 300 000 $. Après avoir touché le gain, Justin s’est rendu directement chez le bijoutier le plus proche et a dépensé des milliers de dollars en colliers et grille bling-bling. Ensuite pour aller encore plus loin, il a commencé à peindre ses parties génitales avec une bombe de peinture à base de plomb. Toujours insatisfait du résultat, il a décidé de passer à la vitesse supérieure. L’homme a donc emprunté une machine permettant de plaquer de l’or sur une surface métallique en se rendant dans un garage automobile. Malheureusement, douze heures après l’opération, Justin a rencontré de sérieux problèmes de santé entrainant son décès. La moralité de cette histoire est qu’on peut se faire des testicules en or au sens figuré et en mourir au sens propre…


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Leggi anche