×

LE FINANCEMENT DE L'ECONOMIE

Partager sur Facebook

§1 – L’économie d’endettement.
Ce sont les banques qui jouent un rôle déterminant dans le financement de la croissance économique des Trente Glorieuses.
Pour l’octroi des crédits, elles recourent au mécanisme de la transformation consistant à utiliser des fonds à vue ou à court terme pour accorder des crédits à moyen ou long terme aux agents économiques.

Ce système financier présente cependant certaines caractéristiques qui en diminuent l’efficacité: contrôle étroit des banques par les pouvoirs publics, forte spécialisation du système bancaire conduisant à un cloisonnement du système financier et à un manque de concurrence, notamment par l’existence de réseaux (Banques Populaires, Caisses d’Epargne …) bénéficiant de conditions privilégiées.
Il en résulte une rigidité des taux d’intérêt, le plus souvent administrés par les pouvoirs publics, préjudiciable à l’activité économique.
§2 – L’économie de marchés financiers (depuis les années 80) Le manque de concurrence des circuits de distribution de crédit pose de plus en plus de problèmes, d’autant plus qu’au niveau international les principales places financières se livrent à une compétition de plus en plus vive.

D’autre part, le comportement financier des différents agents économiques se modifie au cours des années 80.
L’Etat veut privilégier les emprunts obligataires plutôt que la création monétaire, pour lutter contre l’inflation; les entreprises recourent moins au crédit bancaire pour financer leur développement, leurs résultats s’améliorant; enfin concernant les ménages la désinflation favorise l’achat d’actions et d’obligations plutôt que les placements immobiliers ou l’épargne liquide.
A partir de 1985, l’Etat réalise l’ouverture des marchés de capitaux et crée de nouveaux instruments financiers.
Plusieurs mesures permettent d’améliorer la concurrence entre les institutions financières: unification des statuts des établissements de crédit, diminution des crédits bonifiés, suppression de l’encadrement du crédit.
Conséquences: mobiliérisation des marchés financiers (c’est-à-dire forte progression des actions[1], des obligations[2] …), désintermédiation bancaire (les capitaux sont collectés directement sur les marchés sans passer par les banques).
[1] Action: titre d’associés permettant de participer à la gestion de la société et de percevoir des bénéfices.
[2] Obligation: titre de créance à long terme; leurs titulaires perçoivent un intérêt fixe.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Alpinestars Shibuya
Automobile

Alpinestars Shibuya

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
T’as le look coco ! disait une fameuse chanson. Alpinestars vous propose la chaussure qu’il faut pour allier moto et style urbain. Réunissant la sécurité nécessaire à la pratique du…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.