×
google news

Mercedes Classe A 45 AMG – Salon Genève 2013

Il y a un an déjà, Mercedes révolutionnait la Classe A.
Au placard le petit monospace urbain : à la place, on trouve désormais une vraie compacte, très classique dans la silhouette mais bien plus sportive dans l’esprit.
Et ça marche.
L’auto est un vrai succès commercial.

Le changement de génération avait aussi été l’occasion de modifier la technique en profondeur.
Mercedes a enfin pu se débarrasser du contraignant châssis sandwich, qui nécessitait des moteurs spécifiques.
Ce qui a toujours empêché la marque de dévergonder sa petite A.

Lors de la présentation de la nouvelle mouture, on nous avait prévenu : les choses allaient rentrer dans l’ordre ! Et la marque ne fait pas les choses à moitié.
Elle arrive dans la catégorie des compactes très sportives avec du lourd : une A45 AMG qui cache sous son capot un bloc de 360 ch ! Les dernières Audi S3 et BMW 135i, avec respectivement 300 et 320 chevaux, peuvent aller se rhabiller.
D’autant que la A tire toute cette cavalerie d’un quatre cylindres 2.
0 turbo ! Les sorciers d’AMG font des prouesses ! Mercedes Classe A 45 AMGLe moteur est associé à une boîte robotisée à double embrayage, 7 rapports.
On remarque que le sélecteur retrouve une position classique : il n’est pas implanté au niveau du volant sous forme de commodo mais entre les sièges.
La transmission intégrale 4Matic est livrée d’office.
Le look de la bête est revu en conséquence, avec tout l’accastillage habituel.
On n’est un peu déçu de voir que cette 45 AMG ne se distingue pas plus des AMG de base.
Les formes du bouclier sont ainsi identiques.
On remarque quand même quelques modifications au niveau des bas de caisse.
Les jantes à rayons peintes en noir sont aussi spécifiques.
Elles mettent bien en évidence les étriers de freins peints en rouge.
A bord, le plus changement le plus visible reste l’adoption de sièges baquets, très fins.
On remarque aussi de l’alcantara sur le volant.
Pour le reste, là aussi, on retrouve des habillages déjà vus sur les autres AMG, comme les aérateurs rouges.
Quand on pense qu’une Classe A 250 Sport AMG de 211 ch coute déjà plus de 45 000 euros, il faut s’attendre à une note très très élevée pour la 45 ! Images via autowp.
ru

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media