×
google news

Comment exporter des données de Outlook vers iCal ?

Partager sur Facebook

Pour enregistrer vos données dans un Remote Calendar, voici comment exporter en toute sécurité vos données Outlook vers iCal.

exporter données outlook iCal
exporter données outlook iCal

Voici comment exporter les données Outlook vers Ical, un outil efficace à utiliser comme Remote Calendar en toute sécurité. L’outil Remote Calendar est une solution efficace pour les utilisateurs de l’Outlook. Il permet d’intégrer dans Outlook des fichiers au format « iCal« , ce qui permet la synchronisation des données avec un PDA ou un téléphone 3G. Le Remote Calendar est en développement continu.

Guide pour exporter les données de Outlook vers iCal

conseilsPour réaliser l’exportation des données, suivez la méthode suivante : Mettre à jour le .Net FrameWork disponible sur Clubic.com. Installer le Remote Calendar depuis le lien suivant Sourceforge.net. Configurer le plug-in en récupérant votre adresse iCal en entrant le login et le mot de passe.

L’outil Outlook2ical est un module en Visual Basic qui peut exporter les données de l’Agenda Outlook vers le format iCal. Pour réaliser cette tâche, il faut suivre les étapes suivantes : Téléchargez l’Outlook2ical disponible sur le lien Uyuhxso.info. Utilisez un éditeur de texte compatible avec le format UTF-8. Importez le fichier ICS en allant sur le menu Settings puis « Import de GCalendar ».

La plateforme d’API.NET d’Outlook permet d’utiliser la méthode « ForwardAsVCal » pour exporter les données Outlook vers le format iCal. Elle se base sur le principe de l’envoi d’un E-mail accompagné d’un fichier (en pièce jointe), qui ne contient pas la composante « catégorie » qui est compatible avec iCal v2.0.

Le « ForwardAsVCal » permet de faire un Upload du calendrier et des tâches Outlook d’un l’ordinateur client vers un serveur FTP. Pour réaliser cette méthode, il faut préparer votre poste selon les étapes suivantes. Mettre à jour le Dot.net framework à partir du site msdn.microsoft.com.

Vérifier que le serveur n’a pas de restriction en matière de signature numérique et qu’il ne génère pas un conflit SSL dans le cas où vous optez pour le protocole FTPS.Dans le cas où le serveur est muni d’une plateforme Linux ou Mac OS X, il faut vérifier les restrictions du pare-feu et s’il y a lieu ajoutez des autorisations.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Entire Digital Publishing - Learn to read again.