×
google news

Deux sénateurs proposent une taxe sur les jeux vidéo neufs

Partager sur Facebook
Manette de jeux vidéos

Dans le but de financer l’industrie française du jeu vidéo, deux sénateurs proposent l’instauration d’une taxe sur les jeux vidéos neufs.

« Cette taxe serait d’un montant de quelques centimes ou dizaines de centimes par jeu. Sur des produits commercialisés entre cinquante et soixante-dix euros en moyenne lors de leur lancement, elle représenterait donc une charge supportable pour l’acheteur », expliquent les auteurs du rapport, André Gattolin (EELV) et Bruno Retailleau (UMP). Par ailleurs, cette taxe ne s’appliquerait pas sur les jeux vidéo d’occasion.

Selon les deux sénateurs, cette taxe alimenterait un fonds dont la gestion serait aux mains du Centre national de la cinématographie (CNC), afin « d’accorder des financements à la création française dans le secteur du jeu vidéo ».

Le secteur du jeu vidéo en France est passé de 15 000 emplois à seulement 5000 en l’espace de 15 ans, subissant de plein fouet la concurrence de pays attractifs, particulièrement du Canada.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media