×
google news

Une amie intime estime que Romy Schneider ne s’est pas suicidée

Selon Claude Pétin, proche de l'actrice franco-allemande disparue en 1982, sa mort serait due à un arrêt cardiaque et non à un empoisonnement.

Selon Claude Pétin, proche de l’actrice franco-allemande disparue en 1982, sa mort serait due à un arrêt cardiaque et non à un empoisonnement.
Bien que la justice ait mentionné la présence d’alcool et de médicaments dans le bureau de l’actrice au moment de sa mort, son amie qui l’avait raccompagné chez elle ce soir-là, donne sa version des faits au Parisien,  » Elle est morte d’un arrêt cardiaque.

Le tubage effectué après sa mort a montré qu’elle n’avait pas absorbé de poison. Un commissaire de police a dressé un procès-verbal. Il a écrit: Cette mort est d’origine naturelle. « 

Claude Pétin raconte même que Romy Schneider aurait refusé un demi-cachet de tranquillisant qu’elle lui aurait proposé cette nuit-là.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media