×

LVMH achète Tiffany: une opération de milliards d’Euros

LVMH, le géant français du luxe dirigé par le milliardaire Bernard Arnault, a remporté Tiffany, la célèbre marque internationale de joaillerie.

lvmh achète tiffany
lvmh achète tiffany

Le groupe français de luxe LVMH achète Tiffany : c’est officiel. Les deux groupes, avec une note commune, ont confirmé les rumeurs de ces derniers jours. Un accord d’une valeur de plusieurs milliards d’euros qui a commencé il y a quelques mois et qui vient à peine d’arriver à son terme.

LVMH acquiert Tiffany

LVMH, le géant français du luxe dirigé par le milliardaire Bernard Arnault, achète Tiffany. La nouvelle a été donnée par les deux groupes par le biais d’une note commune. Ces derniers jours, les rumeurs sur ce possible changement de garde se sont succédées sans cesse et la confirmation est enfin arrivée. LVMH, qui contrôle déjà Louis Vuitton, Bvlgari, Fendi, Givenchy, Kenzo et Moët & Chandon, étend également sa domination sur l’une des plus grandes marques de joaillerie internationale. Après environ un mois de négociations, Bernard Arnault a réussi dans son entreprise, concluant « un accord définitif pour l’acquisition de Tiffany par LVMH à un prix de 135 dollars par action. La transaction s’élève à environ 14,7 milliards d’euros, soit 16,2 milliards de dollars pour Tiffany. »

C’est ce que nous lisons dans la note distribuée par les deux groupes. Les négociations ont débuté en Octobre 2019, lorsque LVMH a proposé 120 milliards de dollars. Evidemment, le conseil d’administration de Tiffany avait immédiatement fait savoir que, face à un tel chiffre, l’accord n’aurait jamais vu le jour et le géant français a donc progressivement augmenté les enjeux.

L’Empire LVMH

Avec l’acquisition de Tiffany, LVMH a encore étendu son empire. Outre Louis Vuitton, Bvlgari, Fendi, Givenchy, Kenzo et Moët & Chandon, Tiffany fait désormais partie de la famille LVMH. Cette initiative a permis à Bernard Arnault de mieux réussir sur le marché de la joaillerie, l’un des secteurs les plus dynamiques du marché du luxe. Considérant que LVMH contrôle déjà Cartier et Bvlgari, avec l’acquisition de Tiffany, qui possède 300 magasins dans le monde, il aura le plein contrôle du secteur. Au cours des dernières années, Tiffany a quelque peu souffert de la concurrence de ses principaux concurrents, à tel point qu’elle a vu ses actions chuter à 60,00$ par action.

En 2017, le géant de la bijouterie retrouve son prestige grâce à l’italien Alessandro Bogliolo. L’homme, après une longue expérience dans Bvlgari et Diesel, a renouvelé le look de la boutique phare, celui de la Fifth Avenue à New York, et y a ouvert un restaurant, réalisant ainsi le rêve de ceux qui ont toujours voulu prendre leur Breakfast at Tiffany’s.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts: