×
google news

Timbres français : histoire et cote

Partager sur Facebook

Ces timbres, d’où viennent-ils ? Le premier timbre a été créé en Angleterre, le 6 mai 1840 par Sir Rowland Hill, à l’effigie de la reine Victoria.
Ce système de paiement de courrier marcha tellement qu’il s’importa en Allemagne, en Suisse, ou encore au Brésil.
Il parvint en France le 1er janvier 1849 et est alors à l’effigie de Cérès, déesse des moissons.

Un timbre vaut 20 centimes et permet d’envoyer une lettre pesant jusqu’à 7,5g.
Peu après sont apparus les timbres-poste à 40 centimes et ceux à 1 franc pour les colis plus importants.
Les timbres ont tout de suite très bien fonctionné car auparavant, c’était le destinataire qui devait payer le courrier, souvent très onéreux : en Angleterre, durant les deux ans suivant la mise en place de ce système d’achat de timbres, l’envoi de lettre passa de 82 à 160 millions.
Les différents types de timbres Depuis la création de ce système de timbres, on a pu assister à de nombreux changements de design.
Ainsi, on trouve encore aujourd’hui des timbres spécifiques à certaines régions, des timbres représentants des personnages importants (par exemple Léon Blum ou Frédéric Chopin), des timbres représentant des véhicules, des animaux et d’autres fantaisies.

On trouve également les Mariannes, les timbres à usage fréquent que l’on trouve ainsi plutôt facilement.
Le premier timbre Marianne date de 1944, et depuis cette date pas moins de 8 modèles ont vu le jour.
On peut ainsi aisément voir comment la passion des timbres a pu autant se développer.
Les timbres et leur valeur Avec tous ces types de timbres, la valeur peut donc changer en fonction des modèles.
Les philatélistes sont les plus à même de reconnaître les timbres rares et leur côte, étant passionnés par ce domaine.
Il faut avant tout être capable d’estimer la valeur des timbres avant de commencer un livre de collection.
Il existe des catalogues référençant la valeur de chaque timbre, en fonction de leur qualité, de leur région, pays ou date d’origine, que l’on peut trouver en magasin spécialisé ou sur ebay.
Cependant, les deux critères les plus importants dans l’estimation d’un timbre sont la rareté et la qualité (les couleurs ne doivent par exemple pas être ternies).
De manière générale, un timbre a plus de valeur en étant neuf, mais l’ancienneté prime sur l’état du timbre.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media