×
google news

Frère Roger : biographie

Premiers pas Le Frère Roger a passé son enfance et sa jeunesse à Provence, en Suisse, où son père y était pasteur.
Roger étudie, de 1937 à 1940, à Strasbourg et à Lausanne, la théologie réformée.
Ensuite, il part en France sur sa bicyclette à la recherche d’une maison où prier; il a alors 25 ans.

Il finit sa course dans un petit village nommé Taizé, et choisit d’y vivre.
Durant la guerre, il aide des réfugiés juifs.
En 1942, alors qu’il est en Suisse, il apprend que des gens l’ont vendu, et qu’il est banni de Taizé.
Pourtant, en 1944, il retourne là-bas pour aider les prisonniers de guerre allemands.
A partir de ce moment-là débute la création de la communauté de Taizé.
A ce jour, plus d’une centaines d’hommes se sont engagés.
Ils luttent aux côtés de ceux qui souffrent, et cette communauté s’est étendue jusqu’au Sénégal, au Brésil, en Corée, et bien d’autres pays encore.
La communauté vie grâce au travail de ces hommes, et n’accepte ni dons, ni cadeaux.

Sa carrière Les oeuvres de Frère Roger sont nombreuses; voici ses livres les plus connus : « Vivre l’aujourd’hui de Dieu », en 1960.
« L’unité espérance de vie », en 1962.
« Dynamique du provisoire », en 1965.
« Unanimité dans le pluralisme », en 1966.
« Violence des pacifiques », en 1969.
« Ta fête soit sans fin », en 1971.
« Lutte et contemplation », en 1973.
« Vivre l’inespéré », en 1974.
« Étonnement d’un amour », en 1979.
« Passion d’une attente », en 1985.
« Fleurissent tes déserts », en 1987.
« Son amour est un feu », en 1988.
« Amour de tout amour », en 1990.
« En tout la paix du cœur », en 1998.
« Les Sources de Taizé », en 2001.
« Dieu ne peut qu’aimer », en 2001.
« Pressens-tu un bonheur ? », en 2005.
« Choisir d’aimer – Frère Roger de Taizé 1915-2005″, en 2006.
Son action Frère Roger a obtenu plusieurs récompenses; en voici la liste : Prix de la Paix des Libraires allemands, en 1974.
Prix Templeton en Unesco de l’éducation pour la paix, en 1988.
Prix International Charlemagne, en 1989.
Prix Robert Schuman, en 1992.
Award for an International Humanitarian Service, Université de Notre-Dame, en 1997, Dignitas Humana Award, Saint John’s University, Collegeville, en 2003.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media