×
google news

Gommage ou peeling ?

Le gommage Il reste le geste le plus répandu.
Effectué en moyenne une fois par semaine (deux fois par mois pour les peaux sensibles).
Il élimine les cellules mortes qui ternissent le teint, il nettoie en profondeur débarrassant au passage des points noirs et rend la peau douce.

Les gommages de type « mécanique » Ils contiennent des petits grains qui gomment la peau, des particules exfoliantes ou des noyaux broyés (déconseillés aux peaux sensibles et réactives).
Les gommages peel of à base d’argile se retirent comme une seconde peau après les avoir laisser sécher.

Ils sont particulièrement recommandé aux peaux mixtes à grasses.
Les gommages de type « chimique » Ils agissent tout seul grâce à de petits enzymes et nécessitent un simple rinçage à l’eau claire.
Ils sont les plus doux.
Le peeling Plus qu’un simple nettoyage, le peeling peut se traduire par pelage de peau.
Il s’agit là d’un traitement esthétique qui consiste à enlever la couche superficielle de l’épiderme.
Le résultat est assez époustouflant : la peau est rajeunit, les ridules effacées, le teint éclatant.

Il est donc recommandé aux peaux matures.
Pratiqué par un dermatologue et rigoureusement contrôlé, il est cependant contraignant : rougeurs après le traitement, contre-indications, expositions solaires interdites.
Le professionnel vous expliquera en détail le processus.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media