×
google news

Jean Castex annonce : « Le plan de relance sera présenté le 3 septembre »

Partager sur Facebook

Le Premier ministre a appelé mercredi les Français à l'esprit de responsabilité pour porter le masque, en contestant toute défaillance de l'Etat.

Jean Castex plan relance
Jean Castex plan de relance

Le Premier ministre français Jean Castex, invité spécial de la matinée de France Inter, a annoncé que le plan de relance économique serait présenté le 3 septembre. Dans son discours, il a parlé des fonds destinés à la culture et de l’usage obligatoire des masques, invitant les citoyens à l’esprit de responsabilité dans la lutte contre le Coronavirus.

Le plan de relance annoncé par Jean Castex

Lors de son interview, le Premier ministre Jean Castex a déclaré que le plan de relance de l’Economie de 100 milliards d’euros serait présenté finalement le 3 septembre. « Gouverner c’est savoir s’adapter aux circonstances. Etre pragmatique. Il faut d’abord indiquer au Français que nous gérons la situation sanitaire. Le plan de relance est bouclé » il a annoncé.

Le Premier ministre a ajouté que 2 milliards d’euros, parmi les 100 milliards du plan de relance, seront attribués à la culture. Castex a invité les français à aller au théâtre et au cinéma. « Ne risquez rien » il a dit. « Vivre avec le virus, c’est aussi cultiver avec le virus.  » Le Premier ministre a annoncé qu’il rencontrerait les professionnels du spectacle et le ministre de la Culture. L’objectif est de rouvrir les salles de spectacle et de compenser l’écart entre les recettes des billets et l’équilibre économique.

Pas de masques gratuits à l’école

Le premier ministre a refusé la proposition de masques gratuits pour les collégiens et les lycéens obligés de le porter en cours à compter de la rentrée. « Aucun pays au monde n’a généralisé la gratuité des masques. », explique Castex.

« Il y a des cas de masques gratuits donnés par l’Etat : (…) le premier, toute personne, quel que soit son âge, qui est vulnérable au virus, [sur la base de] de critères médicaux, si son médecin lui prescrit. (…) C’est la gratuité par la pathologie. [Le second cas vise] les personnes précaires de par leur revenu et qui ont des enfants. On vient de distribuer 50 millions de masques à 3 millions de familles.”

Il rappelle que les masques sont remboursés, sur ordonnance, aux personnes vulnérables, et que des masques ont été distribués à des familles précaires.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Entire Digital Publishing - Learn to read again.