×
google news

Taux Fed inchangés, haut longtemps (US)

Évitez d’investir sur le marché boursier les jours où la Réserve fédérale américaine (Fed) est active : c’est le conseil souvent répété à Wall Street, un conseil qui est particulièrement pertinent sous la présidence de Jerome Powell. Le banquier en chef a tendance à commettre des erreurs et à contredire les annonces de sa propre organisation, causant ainsi des fluctuations sur les marchés financiers.

Ce premier mercredi de mai ne faisait pas exception à la règle, même si le président de la Fed n’a commis aucune bourde et a tenté, lors de sa conférence de presse, de préserver le marché boursier du pire en évitant la perspective désastreuse d’une autre augmentation des taux. « Je ne pense pas que la prochaine variation des taux directeurs sera une augmentation », a-t-il annoncé, provoquant une hausse des indices de Wall Street en cours de séance : 1,2 % pour le S&P 500 et 1,7 % pour le Nasdaq, qui est fortement composé de valeurs technologiques.

Cependant, comme on le sait tous, l’inflation continue de grimper aux États-Unis, augmentant encore de 3,5% sur douze mois en mars de cette année. À cause de cela, il n’est plus question de diminuer rapidement les taux d’intérêt, une perspective que la Fed avait envisagée en décembre 2023 où elle prévoyait au moins trois réductions du taux d’intérêt en 2024. « Nous ne croyons pas qu’il serait judicieux de baisser les taux tant que nous ne sommes pas convaincus que l’inflation se stabilisera durablement autour de 2% », a averti M. Powell. Il a affirmé que les taux d’intérêt seraient maintenus comme prévu, se situant à leur niveau le plus élevé depuis plus de vingt ans, soit entre 5,25% et 5,5%. Il a regretté que les récentes données soient « au-delà des prévisions » concernant la hausse des prix, et a souligné le « manque de progrès » dans ce domaine. « Il est probable que cela prendra plus de temps que prévu pour atteindre une telle confiance », a indiqué le banquier central.

Suit à cela, Wall Street a progressivement décliné, réalisant que les taux d’intérêt seraient probablement maintenus à plus de 5,25% pour une période prolongée. L’indice S&P 500 et le Nasdaq ont donc baissé, tous deux terminant la session de mercredi avec une baisse d’environ 0,33%. « Voici le marché en pleine montée qui vient de tomber dans le gouffre », a déclaré avec sarcasme le négociant Mark Minervini. Depuis le début de l’année, les taux d’intérêt à dix ans, c’est-à-dire le rendement sur les emprunts d’État, ont fortement augmenté, passant de 3,93% à 4,63% mercredi.

Durant son intervention, Jerome Powell a été très clair sur le caractère limitant de la politique monétaire. Il a souligné un certain refroidissement du marché de l’emploi, en constatant une diminution des départs volontaires et des propositions de postes. Il a exprimé la conviction que la politique monétaire deviendrait de plus en plus restreinte avec le temps, une prédiction qui serait déterminée par les données ultérieures. Cependant, Powell a déclaré que le pourcentage de 3% n’était pas satisfaisant et qu’ils se donnaient pour objectif de réduire l’inflation à 2% graduellement. La majorité de cet article (58.19%) est toujours disponible, pour les abonnés uniquement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1358
Economie

Grève massive possible dans l’audiovisuel

23 mai 2024
À l'image d'une journée frappée par une grève majeure dans le transport, le weekend risque d'être "sombre" pour les utilisateurs des médias publics audiovisuels. Il se pourrait que Radio France,…
example 1338
Economie

« SNCF propose 95€/jour pour JO 2024 »

22 mai 2024
La SNCF a conclu le mercredi 22 mai les pourparlers sur les primes pour les Jeux olympiques de Paris 2024 qui seront versées aux travailleurs du rail. Le plan prévoit…
example 1335
Economie

Lagardère annonce vente de Paris Match à LVMH

22 mai 2024
Le groupe Lagardère, contrôlé par le groupe Vivendi et le milliardaire Vincent Bolloré, a déclaré le mercredi 22 mai qu'un protocole d'accord préliminaire était en préparation pour vendre le magazine…