×
google news

Superbike: l'avenir du team Ducati Corse en question

En 2004, lors du passage de Valentino Rossi du HRC à Yamaha, des rumeurs espéraient déjà le pilote Italien de Tavullia chez Ducati.
Lorsque la question fût reposée bien plus tard, un haut cadre du département Ducati Corse disait que cela n’arriverait jamais.

En effet, il disait que le salaire de Rossi en MotoGP à cette époque pouvait déjà financer à la fois le budget de l’ensemble du team Ducati en Mondial Superbike et les deux pilotes inclus!Impossible donc de répondre à de tels exigences financières.

En outre, cela met en exergue tout le mérite de la firme Italienne pour son titre MotoGP (l’argent y est mieux dépensé) obtenu en 2007 avec le pilote actuel Casey Stoner.
Or, suite au changement de position dans l’échiquier après l’accident du Mugello, ce week-end à Montmelo est annoncé l’officialisation sérieuse de l’arrivée de Rossi chez Ducati, ce qui débloquerait immanquablement le lancement du marché des transferts chez les pilotes.
Et il se trouve que tout cela ne serait pas hélas sans conséquence sur le Mondial Superbike, non épargné par les spéculations.
Car celles citées plus haut semblent se vérifier aujourd’hui chez Ducati.
Si Valentino Rossi arrive effectivement chez les rouges, en dépit du sponsor Marlboro auquel s’ajouterait Fiat au détriment de Yamaha (qui pourrait mettre alors un terme à leur implication en WSBK), il risque d’absorber tous les budgets.
L’avenir du team Ducati Superbike serait donc dans l’expectative avec, qui plus est, un Noriyuki Haga assez démotivé, un Michel Fabrizio irrégulier qui ne s’entend pas avec le remplaçant de Tardozzi et un sponsor Xerox en partance.
Cela paraît inimaginable mais il se dit que la firme de Bologne pourrait déléguer son implication en Superbike à un team privé, comme ce fût le cas à une époque pour Aprilia en 2002 avec un seul pilote (Haga justement), lors du début de son implication en MotoGP avec la RS Cube (et Régis Laconi).
Ce serait très dur pour le Superbike et les tous les fans de Ducati car appelons qu’aujourd’hui, seuls les constructeurs Européens (Aprilia, BMW et Ducati) impliquent directement leur teams en WSBK avec une entité officielle.
Le MotoGP ne s’appelant pas la catégorie reine pour rien (économiquement parlant), les constructeurs japonais ont toujours préfèré s’engager en Superbike par l’intermédiaire de teams semi-officiels (à distinguer des teams privés qui utilisent des motos clients), via des antennes Européennes dédiées compétentes comme comme sont les structures Ten Kate, Batta, Sterilgarda, etc…Source : www.
moto-journal.
fr – Photo : www.
worldsbk.
com

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media